You are here : Home >> La coinche...

La coinche

Comment jouer à la coinche

La belote est un jeu de cartes qui a plusieurs variantes, parmi lesquelles on compte la coinche, également connue sous le nom de « belote coinchée » ou encore de « belote bridgée ou contrée ». Pas très différente de la belote classique, elle présente tout de même quelques caractéristiques à remarquer.

Les enchères au jeu de coinche.

Notons que les règles de jeu à la coinche sont similaires à celles de la belote classique, à une différence près qui réside dans la distribution des cartes et du choix de l’atout. Ici, nous avons une première distribution de 3 cartes fermées qui seront données une à une aux joueurs, ajoutées d’une paire de cartes fermées lors d’une seconde distribution, suivie de surcroît d’une troisième donne pour que les joueurs aient chacun 8 cartes en main. Ensuite, le joueur à la droite du donneur et ouvrant les enchères peut « passer » ou imposer l’atout. Les autres joueurs feront de même à leur tour avec la possibilité de surenchérir.

Notons également que dans cette phase de la coinche, le contrat de points d’un minimum de 80 points est annoncé en même temps que l’atout. Nous avons par illustration « 80 pique » comme atout imposé. Sachez que les valeurs des couleurs sont similaires à celles connues à la belote. Aussi, la coinche tient-elle son nom de la possibilité de « coincher » durant les enchères : le joueur qui aura estimé pouvoir monter la couleur d’atout déclare « coinché » et l’équipe gagnante aura ses points doublés. Les joueurs invétérés symbolisent la coinche par des mimiques comme un coup de poing sur la table. Néanmoins, la surcoinche par la partie adverse est faisable, ce qui lui rapportera 4 fois plus de points. Les enchères à la coinche sont alors achevées si un joueur a coinché ou si 3 joueurs ont successivement passé leur tour d’enchère.

La valeur des cartes et le capot.

Le joueur ouvrant l’entame demande un hors atout ou « sans atout » dans la plupart des cas où celui-ci ne possède aucune couleur dominante mais détient cependant une majorité de 10 et d’As en main, ce qui donne un total de 130 points. « Tout atout » connu aussi sous « à l’atout », est demandé en majeure partie quand le joueur faisant l’annonce n’a a contrario aucun As dans sa main, le Valet et le 9 valant chacun, respectivement, 20 et 14 points, et nous avons une somme de 258 points. Le total des points devant cependant équivaloir 162 points également à la coinche, on attribue une autre valeur aux cartes, si nous avons ainsi 0 point pour le 7 et le 8, 2 points pour la Dame, 3 points pour le Roi, puis 4 pour le Dix, 6 pour l’As, le 9 et le Valet valant respectivement 9 et 14 points.

Rappelons qu’un tournoi de coinche se déroule également en 8 tours. Dans le cas où un joueur assure un « capot », il étale sa carte en premier et annonce « capot », ce qui désigne alors la victoire de son équipe sur la totalité de ces tours. Dans ce cas, 500 points leur seront attribués lors du comptage de points, ce qui équivaut à 250 pour le capot accompli et 250 pour l’atout respecté. S’il se présente que le joueur ayant annoncé un capot est monté par un des ses adversaires, ce dernier et son équipe recevront à leur place les 500 points. Pour en revenir à la coinche, les joueurs coinchés n’obtiennent aucun point, ce que l’on désigne par la « hors-belote ».