You are here : Home >> Le bridge...

Le bridge

Les règles du jeu au bridge

Parmi les jeux de cartes, nous comptons le bridge, qui constitue une activité ludique plus particulièrement appréciée des professionnels comme des amateurs. Simple, le bridge est un jeu qui n’a de cesse de faire des heureux, notamment grâce aux casinos en ligne!

Les règles du jeu au bridge

Le principe des enchères au bridge.

Pour commencer, sachez que le bridge se joue à 4 joueurs répartis entre la partie « nord-sud » et la partie « est-ouest ». Les enchères désignent le nombre de levées à imposer durant la partie. Les joueurs de bridge ont 35 possibilités d’enchères. Les enchères sont alors lancées par le distributeur des cartes, puis suivies par les autres joueurs chacun à leur tour, dans le sens des aiguilles d’une montre et qui pourront choisir de « passer » (ne pas enchérir), « contrer » et « re-contrer » (surenchérir). Les enchères, également appelées « annonces » sont alors effectuées jusqu’à ce que 3 joueurs effectuent successivement une passe. Le but des annonces au bridge étant alors d’imposer le plus grand nombre de levées, l’enchère sera validée si elle est plus élevée que celle du précédent joueur et dans le cas où ce nombre demandé par les participants est identique, le « sans atout » que l’on désignera par SA aura une valeur supérieure. L’enchère validée est ainsi appelée le « contrat ».

Voici dans l’ordre croissant les dénominations au bridge : trèfle, carreau, cœur, pique, et SA. Notons alors que les couleurs pique et coeur sont les plus chères, ce qui nous donne en somme l’As de trèfle comme enchère la plus faible et 7SA la plus forte. Notons alors la signification des 7 différents paliers de levées : le palier de 1 équivaut à 7 levées (6+1), le palier de 2 en équivaut 8 (6+2), ensuite le palier 3 équivaut à une « manche à SA » et à 9 levées (6+3); la « manche en majeure » est constituée par le palier 4 équivalant à 10 levées (6+4), la « manche en mineure » par le palier 5 qui compte 11 levées (6+5), puis nous avons le palier 6 appelé « petit chelem », constitué par 12 levées (6+6) et enfin le palier 7 ou « grand chelem » constitué par 13 levées (6+7).

Les différentes expressions au bridge.

Au bridge, nous avons d’une part les « honneurs » constitués par l’As ayant la valeur la plus élevée, le Roi, la Dame, le Valet et le 10. D’autre part, nous avons les cartes qui suivent, soit 9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, et 2. Le groupe de joueurs ayant défini le contrat est dénommé « l’attaquant », puis le participant de ce groupe ayant désigné l’atout le « déclarant », son partenaire étant nommé le « mort », et le groupe opposé est appelée la « défense ». Une fois les enchères achevées, les joueurs passent au jeu du bridge, dont le but est de former au moins le palier imposé par le contrat.

Relativement aux différentes mains au jeu du bridge, nous avons par exemple, un « chicane » ou absence de la couleur imposée, « singleton » pour 1 carte de la couleur imposée, puis « doubleton » pour 2 cartes de la couleur demandée ou encore « couleur énième » pour plusieurs cartes de la couleur demandée. Mais il est également possible de former une main « semi-régulière » quand on ne possède ni chicane ni singleton, ou encore une main « tricolore », avec par exemple : 3-3-3-1. Enfin, le bridge compte plusieurs coups comme le « baiser à la reine », le « coup du crocodile » ou encore « le coup de l’empereur » mais avant de les maîtriser, le joueur apprendra par exemple le « compte de mains » ou encore la reconstitution des honneurs des adversaires.